L’acte original, entre conceptions médiévales et concept diplomatique.

Colloque international à l’occasion du Cinquantenaire du projet Originaux

co-organisé par le CRULH (Université de Lorraine), l’EA 4116 SAPRAT (EPHE), l’IRHT (CNRS) et l’Institut Historique Allemand (Paris)

Il y a cinquante ans, le doyen Jean Schneider lançait à Nancy un ambitieux projet qui aboutit en 2010 à la publication en ligne des Chartes originales antérieures à 1121 conservées en France. La rencontre de 2016 voudrait célébrer cette entreprise pionnière en proposant une réflexion collective sur le matériau même du corpus, « l’acte original », interrogé dans ses multiples facettes : la notion qu’il recouvre (l’« originalité ») et les difficultés qui président à sa qualification ; la façon dont il a été appréhendé au Moyen Âge ; les potentialités d’investigation qu’il renferme pour les historiens d’aujourd’hui, notamment quand les originaux sont rassemblés en corpus numériques. Les communications porteront de façon privilégiée sur la période couverte par les bases réalisées à Nancy, depuis le très haut Moyen Âge jusqu’au XIIIe siècle. Dans l’histoire de l’acte écrit, ce terminus marque aussi un « moment » dans les réflexions savantes sur l’acte écrit comme preuve. Si « l’acte écrit » est au centre du colloque, les réflexions des contributeurs pourront naturellement s’étendre, en tant que de besoin et par souci comparatiste, à d’autres types de sources ou d’objets aux lisières du genre diplomatique – on songe entre autres aux sources épistolaires.

Lire l’argumentaire sur le site du CRULH

Télécharger l’argumentaire

Ouverture du carnet de recherche Originaux

Ce carnet permettra de diffuser l’information autour du projet « Originaux » mené à Nancy (Université de Lorraine – CRULH / Atelier Diplomatique). Ce projet a abouti à la publication, en 2010, de la base de données Chartes originales antérieures à 1121 conservées en France, puis récemment en 2013 de la base de données Chartes Originales 1121-1220 conservées en France en cours de construction et d’alimentation.  Ce carnet présentera notamment les mises à jours des deux bases de données ainsi que l’actualité des recherches entreprises à partir de ces corpus numériques dans le cadre des travaux de l’Atelier diplomatique nancéien ou à l’occasion de collaborations avec des chercheurs d’autres horizons.  Il voudrait encourager les chercheurs à s’approprier ces outils et favoriser le partage d’expériences.

Originaux

Ce carnet touche en premier lieu la diplomatique médiévale aussi bien que l’histoire de l’écrit plus généralement. Ensuite, il s’intéresse à toute approche ayant recours aux actes de la pratiques et notamment au corpus de chartes médiévales réunies en bases de données. Enfin, il éclairera notamment les axes de recherches animés par les participants au projet, en particulier les pratiques de l’écrit documentaire du Xe au XIIIe siècle.

Journée-atelier : Actes des laïques/actes des ecclésiastiques : la production de l’écrit documentaire dans l’espace lotharingien (XIe – début XIIIe siècle) I. Les caractères externes des actes, entre pratique et stratégies

Affiche actes des laïques actes des ecclésiastiques 2

L’Atelier Diplomatique du CRULH a organisé, avec le soutien du GDR Diplomatique, le 27 février 2015, à Nancy, une journée-atelier consacrée à la production des actes dans l’espace lotharingien, abordée à travers l’examen des caractères externes des documents.

Voir le programme